Référent Harcèlement

et Agissements Sexistes

Un référent sera désigné parmi les élus du CSE dans toutes les entreprises. Les entreprises de plus de 250 salariés devront nommer un référent pour le harcèlement sexuel au sein de la Direction également. Ils sont chargés de sensibiliser, former et traiter les signalements.

Catalogue 2023

Accompagnement complet du Référent Harcèlement

 

Le harcèlement est un véritable fléau qui provoque un impact indiscutable sur le collectif de l’entreprise : démissions, arrêts répétés, baisse de productivité…

Depuis le 6 août 2012, le chef d’entreprise et l’administration employeur doivent obligatoirement protéger leurs salariés du harcèlement moral, sexuel ainsi que des agissements sexistes.

En cas de manquement lié à des signalements de harcèlement non pris en charge, par exemple en l’absence d’enquête interne, leur responsabilité légale est engagée.

Formation Harcèlement Lyon, Grenoble et Bourg-en-Bresse

La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018 a instauré l’obligation de nommer un Référent Harcèlement parmi les membres du CSE et les salariés des entreprises de plus de 250 collaborateurs pour lutter contre le harcèlement au travail. Ces référents doivent suivre une formation conformément à l’article L. 2315-18 du Code du travail, prise en charge par l’employeur.

KGD Conseil propose une formation Référent Harcèlement pour répondre à cette exigence légale et former également les chefs d’équipe, les responsables RH et les happiness managers aux enjeux du harcèlement en entreprise.

Accompagnement et conseil juridique des RH et Référents Harcèlement

KGD Conseil offre un accompagnement personnalisé d’un an pour les Référents Harcèlement, afin de les aider à répondre aux signalements, à prévenir les risques et à se conformer aux réglementations. Cet accompagnement complète la formation obligatoire et offre un suivi régulier ainsi qu’un support pour toutes les questions juridiques liées au harcèlement. Les experts de KGD Conseil aident les Référents Harcèlement à comprendre les implications juridiques, à mettre en place des mesures de prévention et de sensibilisation, et à mener à bien leur mission.

Le Harcèlement au travail c’est quoi ?

Le harcèlement au travail est défini par l’article L.1152-1 du Code du travail comme des agissements répétés qui dégradent les conditions de travail, portent atteinte aux droits et à la dignité de la personne, altèrent sa santé physique ou mentale ou compromettent son avenir professionnel. Cette définition précise permet de mieux comprendre les situations de harcèlement et de mettre en place des mesures de prévention et de protection des salariés.

On parle ainsi de harcèlement au travail lorsque trois conditions sont réunies :
  • Les agissements néfastes sont répétés

  • Les conditions de travail du salarié sont intentionnellement ou non dégradées

  • Un dommage peut potentiellement être causé : détérioration de la santé mentale ou physique, carrière compromise, etc.

Le harcèlement au travail entraîne à terme de lourdes conséquences sur la vie de l’entreprise. Rapidement, il nuit à la productivité des personnes concernées, à la communication au sein des services et au dialogue social. C’est à l’employeur que revient la protection de l’intégrité des salariés face aux différentes formes de harcèlement. Ainsi, une formation permettant de prévenir, détecter et gérer ces situations bien particulières s’avère fondamentale, tant pour le référent harcèlement que pour le délégué du personnel et les chefs de service.

Le rôle du référent
harcèlement et agissements sexistes

Depuis le 1er janvier 2019, la désignation obligatoire d’un référent anti-harcèlement et anti-sexisme est prévue par la loi française, indépendamment de la taille de l’entreprise. Ce référent joue un rôle crucial dans la prévention et la gestion des cas de harcèlement moral, sexuel et d’agissements sexistes, en tant que principal interlocuteur pour les salariés. KGD Conseil propose une formation pour aider les référents à mieux maîtriser ces sujets sensibles et à soutenir efficacement les victimes. L’objectif est que les référents soient capables de repérer les situations de harcèlement et d’agissements sexistes, de connaître les dispositifs de lutte et de prévention, et d’orienter les victimes de manière efficace.

La formation
Référent Harcèlement

La formation référent harcèlement et agissements sexistes de KGD Conseil ne dure qu’une seule journée et vise à ce que le référent harcèlement soit, en mesure de :

  • Comprendre ce qu’est le harcèlement au travail
  • Détecter les signes de harcèlement

  • Cerner le cadre juridique
  • Proposer des actions/stratégies destinées à lutter contre le harcèlement au travail
  • Soutenir et aider le mieux possible les salariés victimes de harcèlement et de comportements sexistes

Cette formation s’inscrivant dans le contexte de la loi Avenir Professionnel, KGD Conseil accompagne le référent durant un an afin de l’aider à affronter les aléas du terrain et également à lui apporter un support juridique.